lundi 20 mai 2013

Discipline

J'ai une amie (qui est aussi une de mes thérapeutes) qui pense que les Humains sont des êtres à part des autres règnes (animaux, végétaux, minéraux), à cause du libre-arbitre. A cause de lui, le but de notre vie n’est pas de naître, procréer, mourir, comme les autres, mais de s’appliquer à être conforme. Nous serions des êtres dénaturés à qui est donné le devoir de se construire ; et à chaque pas, un piège.

Bref, un monde aussi rigolo que celui dans lequel on vit en vrai, qui n’a rien à envier aux mondes de Douleurs imaginés par les autres religions (judéo-chrétiennes, païennes ou laïques). Vous l’aurez compris, ma gourou est bouddhiste. Ce sont les seuls que j’arrive à supporter, mais c’est à l’extrême condition qu’ils n’essaient pas de me convaincre. Il y a UNE chose qu’ils répètent tous, qui m’énerve royalement : DISCIPLINE. Il s’agit de ne pas faire n’importe quoi.

Le Quoi est livré avec, à tous les coups.

Je ne suis pas bouddhiste et je ne trouve aucune religion fréquentable. J’anarchise dans mon coin en reliant des bouts de symboles, et bien même comme ça, j’obtiens des conclusions que n’importe qui d’autre pourrait obtenir !!

Je manque de discipline.

Donc une dose de discipline, une.



DISCIPLINE nom féminin, nous vient du latin disciplina, qui désigne l’action d’apprendreet de s’instruire, un enseignement, une école, une formation, et en dernier lieu… une punition et le Châtiment de Dieu. Comme par hasard. Le discipulus, c’est l’élève, l’écolier. Aujourd’hui, le mot est davantage chargé de symboles et le mot « disciple » s’attache à celui qui obéit à la doctrine d’un Maître.
Le premier sens de DISCIPLINE que nous donne mon dictionnaire (Larousse) nous vient de cette origine latine, il désigne un ensemble de règles et d’obligations qui régissent un corps ou une collectivité. L’exemple donné est une discipline militaire… Ce mot désigne également la soumission à ces règles, quand on dit avoir de la discipline.


C’est toujours dans un contexte d’enseignement que le mot DISCIPLINE est utilisé pour désigner une branche de la connaissance - et de son enseignement - il est alors synonyme de « matière ».

Ce que mon Larousse ne dit pas (que voulez-vous qu’il fasse d’autre, avec ses 1815 pages ?) est examiné par mon Littré. Définition, et morceaux choisis :

DISCIPLINE
Instruction et direction morale.
« Nous voulons que chacun soit sous la discipline, Qu’il souffre la correction, Et nous ne voulons point qu’aucun nous examine, Qu’aucun censure en nous une imperfection. » Corneille.

Il se dit des relations de maître à disciple.
Règles de conduite commune à une multitude, aux membres d’un corps.
Doctrine, science.
[… le terme est très usité par le Barreau et désigne des protocoles et des assemblées diverses de magistrats, avocats…]
Instrument de flagellation, fouet fait de cordelettes ou de petites chaînes dont les religieux et aussi les personnes laïques se servent pour se mortifier ou pour châtier ceux qui sont sous leur conduite.
Terme de botanique : Discipline de Religieuse, ou Amarante à queue.

Un mot comme je les aime, et dont les définitions me font penser que je n’en manque peut-être pas tant que ça, muhahahaha.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Volu, je t'aime bien mais j'aimerais ajouter quelque chose à tout ça...