Articles

Affichage des articles du mai, 2007

Je suis POUR

Je suppose, vu que vous êtes ici à traîner, peut-être, de post en post, que vous êtes quelqu’un de bien, d’où il s’ensuit que vous êtes :
- CONTRE la transformation en poubelle de votre environnement direct, voire moins direct. - CONTRE l’exploitation de l’Homme par l’Homme. - CONTRE les actes irrationnels et dangereux.
C’est que vous êtes normal, tout ça est frappé au coin du bon sens. Mais alors, vous n’y avez peut-être pas pensé, mais ça va forcément de pair avec ce qui va suivre. Comme je suis quelqu’un de normal moi aussi, je suis :
- POUR la poussière, les tâches de gras, les bactéries et les acariens. - POUR la pluie en avril, la neige en décembre. - POUR perdre mon temps à râper mes carottes, cuire mes patates, et même, perdre encore plus de temps à les cultiver moi-même. - POUR les chiffons en tissus, les t-shirt en coton, et les pulls en laine. - POUR le savon de Marseille qui pique les yeux et ne démêle pas les cheveux. - POUR la grippe qui dure 7 jours au lieu d’une semaine. - POUR l…

L'une de nous est de trop dans ce lit

Souvent, elle est dans la chambre avant moi. Il passe tant de nuit, à demi seul avec elle, et moi.
Il la regarde avec un plaisir évident ; moi, je n’aime pas son rire niais, ses fausses larmes, et ses attributs qu’elle déballe en permanence. Elle ne parle que de fric, de soleil, de pouvoir, d’elle-même…
Il peut passer des heures à profiter des plaisirs qu’elle lui propose, il mate, il soupire, il se touche négligemment. Elle le fait rire, parfois, son regard s’allume, il se fend d’un sourire, d’une petite gaule. Si sûre d'elle, elle a plus d’une corde à son sac, la maligne.
Elle ne laisse personne indifférent, et tout ce que je peux faire, c'est rire avec lui, je contemple son sourire né du plaisir qu’elle lui procure, je le caresse, je me vautre devant elle.