vendredi 28 mars 2014

Bechdel Test


Ce petit test doit son nom à celle qui le mit au jour, Alison Bechdel, au détour des cases de son influent comic Lesbiennes à suivre, dont la parution a commencé en 1983… et dura jusqu’en 2008. La maternité du test revient à son amie Liz Wallace. Il est donc parfois nommé Test de Bechdel-Wallace. Il a été popularisé par… Anita Sarkeesian en 2009 sur son blog FeministFrequency (dont vous trouverez des nouvelles dans la colonne de droite) et depuis… il en fait grincer plus d’un (mine de rien, si on cherche dans ce sens, on peut faire la même chose avec les noirs, les homos ou les bretons) ! Donc j’aime.



Voici la vidéo qui a popularisé le concept (sous-titres disponibles).


Ce test ne se voue qu’à une chose : prouver (soi-disant par l’absurde, alors qu’il est très logique et élémentaire) l’omniprésence des hommes et des valeurs masculines (voire patriarcales, mais est-ce nécessaire de le préciser ?) dans les productions cinématographiques.

Il est très simple : pour un film, il suffit de vérifier si ces trois affirmations sont vraies :

- Il y a au moins deux femmes, et elles ont un nom (+1 point) 
- Elles se parlent entre elles au moins pendant une minute (+1 point) 
- Elles parlent entre elles d’autre chose que d’un homme (+1 point)

Élémentaire mon cher Watson ? Ben, oui, et les films qui rentrent dans ces cases toutes simples… ne sont pas si nombreux ! Quasiment la moitié (46%) des films qui passent dans son moulinet ne l’obtiennent pas.

ATTENTION : il est impératif de préciser que ce test : 
- Ne sert pas à prouver qu’un film est féministe ou sexiste. Les films d’Ozon, misogyne patenté, obtiennent certainement les trois points, car ils sont centrés sur des histoires de femmes et mettent en scène un grand nombre d’actrices, c’est donc mathématique… (un exemple criant : 8 Femmes). De même, les films dont le héros est une héroïne peut ne pas l’obtenir (un exemple hurlant : Tomb Raider). 
- Ne sert pas à dire que l’industrie du film n’aime pas les femmes… mais qu’elle est faite pour les hommes. 
- Ne préjuge pas de la qualité artistique d’un film. Forrest Gump échoue… mais tous les films de Barbie l’obtiennent ! 
Ce test ne sert qu’à évaluer la présence des femmes dans le cinéma, et non pas la manière dont elles sont traités fondamentalement. Cela nous permet, au moins, de constater que l’habit ne fait pas le moine.

Je souhaite donc passer au Bechdel Test les films que j’ai eu l’occasion de critiquer ici, la liste s’allongera au fil de mes découvertes et le lien restera accessible en colonne dans la Bibliothèque, sur le rayonnage  A l’affiche. Notez qu'il existe un site qui se propose de passer les films d'hier et d'aujourd'hui dans ce même moulinet : bechdeltest.com.

Blue Jasmine : 3 points
Vénus Noire : 3 points
Shame : 1 point
La Reine des Neiges  de Disney: 3 points
La Reine des Neiges de Lev Atamanov : 2 points
Avatar : 1 point
Inception : 1 point
Gravity : 0 point

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Volu, je t'aime bien mais j'aimerais ajouter quelque chose à tout ça...