mercredi 19 juin 2013

FEMEN

"Au commencement était le corps, la sensation qu’a la femme de son propre corps, la joie de sa légèreté et de sa liberté. Ensuite vint l’injustice, si aiguë qu’on la sent avec le corps ; elle le prive de sa mobilité, paralyse ses mouvements, et voilà que tu es son otage. Puis tu pousses ton corps au combat contre l’injustice, en mobilisant chaque cellule pour la guerre contre le monde du patriarcat et de l’humiliation. Tu dis au monde :

  

Notre dieu est femme !  


Notre mission est la protestation !
 


Notre arme est le sein nu !
 

Ici naît FEMEN, ainsi commence le sextrémisme.


  

FEMEN 

Femen est un mouvement international d’activistes topless courageuses aux corps couverts de slogans et aux têtes couronnées de fleurs. 

Les activistes de Femen sont des femmes spécialement formées, physiquement et psychologiquement, prêtes à accomplir des tâches humanistes de tout degré de complexité et de provocation. Les activistes de Femen sont prêtes à subir des répressions, et leur motivation est uniquement idéologique. Femen, c’est le commando du féminisme, son avant-garde de combat, une incarnation moderne d’amazones intrépides et libres.
  

L’IDEOLOGIE 

Nous vivons dans un monde d’occupation masculine économique, culturelle et idéologique. Dans ce monde, la femme est une esclave privée de tout droit de propriété et, en particulier du droit de propriété sur son propre corps. Toutes les fonctions du corps féminin sont soumises à un strict contrôle et à une réglementation de la part du patriarcat. 

Séparé de la femme, son corps est devenu l’objet d’une exploitation patriarcale monstrueuse. Le contrôle total du corps de la femme est le principal instrument de son oppression. Par contre, une démarche sexuelle féminine est la clé de sa libération. La proclamation par la femme de ses droits sur son propre corps est le premier pas, le plus important, sur la voie de sa libération. La nudité féminine, libérée du système patriarcal, devient fossoyeuse de ce système. Elle est le manifeste de combat et le symbole sacré de la libération de la femme. 

Les attaques des Femen à corps nu, c’est le nerf du conflit historique entre « la femme » et « le système », son illustration la plus évidente et la plus adéquate. Le corps nu d’une activiste, c’est la haine non dissimulée de l’ordre patriarcal et la nouvelle esthétique de la révolution féminine.
  

L’OBJECTIF 

La victoire totale sur le patriarcat. 


LES MISSIONS 

- Par la force de l’audace et de l’exemple personnel, initier un jugement global féminin du patriarcat en tant que forme d’esclavage. 

- Provoquer le patriarcat au conflit ouvert, en le forçant à démontrer son essence agressive antihumaine pour le discréditer définitivement aux yeux de l’histoire. 

- Miner idéologiquement les institutions fondamentales du patriarcat, la dictature, l’industrie du sexe, l’Eglise, en soumettant ces institutions au trollingde diversion, jusqu’à leur capitulation morale complète. 

- Faire la propagande de la nouvelle sexualité féminine révolutionnaire, en opposition à l’érotisme et à la pornographie patriarcaux. 

- Inoculer aux femmes modernes la culture d’une résistance active au mal et de la lutte pour la justice. 

- Créer la communauté la plus influente et apte au combat dans le monde. 

  

LES EXIGENCES 

- Renversement politique immédiat de tous les régimes dictatoriaux qui créent des conditions de vie intolérables aux femmes ; en premier lieu, celui des États islamistes théocratiques qui pratiquent la charia et autres formes de sadisme vis-à-vis des femmes. 

- Éradication totale de la prostitution, la forme la plus brutale d’exploitation de la femme, par la criminalisation des clients, des investisseurs et des organisateurs de ce commerce d’esclaves. 

- Séparation absolue et universelle de l’Eglise et de l’Etat, avec interdiction de toute ingérence des établissements religieux dans la vie civile, sexuelle et reproductive de la femme moderne. 

LA TACTIQUE : LE SEXTREMISME 

Le sextrémisme est une forme principalement nouvelle de l’actionnisme féministe élaboré par Femen. 

Le sextrémisme est la sexualité féminine qui s’est insurgée contre le patriarcat en s’incarnant dans des actes politiques extrêmes d’action dircte. Le style sexiste des actions est un moyen de détruire l’idée patriarcale sur la prédestination de la sexualité féminine, en faveur de sa grande mission révolutionnaire. Le caractère extrême du sextrémisme est une manifestation de la supériorité des activiste Femen sur les chiens méchants du patriarcat. La forme es actions sextrémistes non autorisées exprime le droit historique de la femme à protester en tout lieuet à tout moment, sans coordonner ses actes avec les structures patriarcales du maintien de l’ordre. 

Le sextrémisme est une forme non-violente, mais très agressive de l’actionnisme ; c’est une arme ultrapuissante et démoralisante, qui sape les fondements de la culture patriarcale pourrie. 

LES SYMBOLES 

La couronne de fleurs est un symbole de féminité et d’indocilité fière. C’est la couronne de l’héroïsme. 

Le corps-affiche est une vérité exprimée par le corps à l’aide de sa nudité et des signes tracés dessus. 

Le logo Femen est la lettre cyrillique Ф (F), dont la forme imite celle de la poitrine féminine, le principal symbole du mouvement féminin Femen. 

La devise de Femen : mon corps est mon arme !" 
Introduction de FEMEN, par Galia Ackerman et les FEMEN, éditions Calmann-Lévy, 2013






[En bonus : un article éclairant, partagé par Tiniak]

2 commentaires:

  1. Manifestement, 343 salopes t'ont inspirée, chère Ipomée ;)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour le Gniak !

    Bien entendu, tu trouveras dans ces pages les 343 salopes (et aussi les salauds...) et elles m'inspirent souvent, mais ce qui m'a inspiré, là, c'est pas ça...

    Ce sont les cloches de Notre Dame.

    Cet article ne m'avait pas suivie lors du déménagement. Rectifié.

    RépondreSupprimer

Volu, je t'aime bien mais j'aimerais ajouter quelque chose à tout ça...