Articles

Une semaine de podcasts

Image
Ça rend accro hein ? Eh bien tiens, ta dose de podcasts féministes pour la semaine ! Et pour les jours sans, tout à la fin, une liste de podcasts qui vous prennent sans rendez-vous, qui peuvent vous surprendre à tout moment... Je vais tâcher de tenir ce programme à jour, n’hésitez pas à partager vos écoutes pour l’enrichir.


Mambo n°5

Image
Aujourd’hui, une vraie confidence intime qui ne doit pas vous surprendre : si je devais mettre mon mojo en musique, ce serait sur le Mambo n°5.

Niki de Saint-Phalle

Image
Je me demandais depuis des années quand j’allais enfin rencontrer Niki de Saint-Phalle. Il y a des œuvres et des artistes comme ça que je mets des années à découvrir vraiment, autour desquels je tourne longtemps avant de plonger dedans, un peu par peur de ce que je vais y trouver. Niki de Saint-Phalle en fait partie. Bien sûr, je connais ses Nanas, sa salope géante qu’on pouvait visiter, ou simplement le fait qu’elle était féministe. C’était un modèle pour moi depuis que mon prof de dessin en sixième nous l’a fait découvrir : c’est la seule femme dont j’ai étudié les œuvres cette année-là. Je me souviens m’être dit qu’à côté des siennes, les œuvres classiques, d’hommes, que j’avais dû étudier tout le reste de l’année faisaient pâle figure. C’était l’image de la femme moderne dans mes yeux d’ado.

Johnny Boy / À condition de se protéger

Image
Allez, je sais que tu adores les MST !C’est sous cet angle-là essentiellement que je considère les partenaires de mes partenaires comme mes partenaires : sous l’angle des emmerdes. Ne vaut-il pas mieux prévenir que guérir ? Vous souciez-vous de savoir si vous prenez des risques en baisant, ou que vous en faites prendre à votre partenaires et aux partenaires de votre partenaire ? Où en êtes-vous dans votre sérologie ? Vos frottis sont cool ? Les réponses ne sont affreusement pas simples.

Consentement

Image
Si j’étais le mot consentement, je hurlerais au harcèlement, à la calomnie, au dévoiement, à la manipulation et à l’atteinte à mon intégrité physique.
[TW menaretrash]


1) Définition

Consentement Substantif masculin
Action de consentir*; résultat de cette action. Consentement à qqc.; du consentement de qqn.
A.− Domaine jur., fin., pol., admin., etc. Autorisation, accord donné à un acte légal. SYNTAGMES Consentement + subst. : consentement de la femme, du mari, du père, des parties.
B.− Domaine intellectuel. Acceptation totale et réfléchie d'une valeur reconnue comme vraie ou existante.
C.− Domaine moral. Acte libre de la pensée par lequel on s'engage entièrement à accepter ou à accomplir quelque chose. SYNTAGMES

Johnny Boy / À condition d’en parler...

Image
Tu as l’impression de vivre et revivre le jour de la marmotte ? C’est normal, je raconte toujours la même histoire mais juste d’un autre point de vue… Aujourd’hui on va causer partage et confiance (article légèrement dysphorique).

I. On n’est pas un couple
II. Chacun·e garde une certaine liberté sexuelle
III. À condition d’en parler

Noël de meufs

Image
Noël c’est fini… On l’a passé entre meufs, avec ma fille Chicorée et Ma Chérie… on a bu beaucoup de produits de la vigne (Porto / Gewurztraminer), j’ai presque pas raté la bûche, on ne s’est pas couchées avant le lever du soleil et on s’est mutuellement offert des livres féministes. Qui dit mieux ?




- Le Monde avant #MeToo, par Agnès Grossman, aux éditions Hors Collection (2018)
- Sorcières, La puissance invaincue des femmes, par Mona Chollet, aux éditions Zones (2018)

- Femmes, 40 Combattantes pour l’égalité, par Isabelle Motrot et Véronique Joffre, aux éditions Gallimard Jeunesse (2018)

There will be blood [2018]

Image
Ce post philogyne suit le fil de mes cycles menstruels. C’est-à-dire que chaque mois, quand j’ai mes règles, je l’actualise en ajoutant des images, des liens, des textes ou des vidéos, les plus belles, les plus drôles ou les plus éloquentes sur le sujet. Et tous les ans, je recommence. 

Si tu es d’humeur badine, tu peux t’amuser à calculer quand j’ovule.

There will be blood [2015] - [2016] - [2017]


*24*12*18*


L’épisode 1 : vivre ses règles à la rue (Belgique)
L’article
Le podcast


La vidéo


Soutenez leur campagne Ulule !

Johnny Boy / Chacun.e garde une certaine liberté sexuelle...

Image
Je n’ai pas eu beaucoup de contacts avec la vie sexuelle de Johnny Boy, à part celle que j’avais avec lui, je veux dire. J’aurais aimé pouvoir voir, connaître, estimer l’importance que cela avait pour lui mais ça n’a pas été possible. La seule chose que me donnait à voir Johnny Boy, c’est la vie qu’il avait avec moi. Il faisait toujours comme si les autres n’existaient pas. C’était faux pour elles : elles comptaient bien sûr ; et c’était faux pour moi : il n’y avait pas que moi qui comptait.
* les prénoms ont été astucieusement changés. Pour donner un petit air Choderlos de Laclos à tout ça, j'ai attribué aux dames des avatars de reines et de princesses, des princes pour les gars - des vrais cette fois.


I. On n’est pas un couple
II. Chacun·e garde une certaine liberté sexuelle
Rien que la formulation est casse-gueule, on frôle l’oxymore non ? La liberté sexuelle, c’est la seule chose qui a carburé de son côté, alors que je ne me suis moi-même pas beaucoup éclaté. Le cul, ça a eu pris…

L'amour en cage - Boris Vian

Image
Mon cœur s'est pris à tes épaules
Mon cœur s'est pris à tes yeux gris
Le soleil s'est éteint
Et la neige est tombée
J'ai eu froid sans mon cœur
Rends-le moi
Mon cœur tremblait dans tes mains calmes
Mon cœur tremblait contre le tien

Les oiseaux se sont tus
Et les fleurs ont pâli
J'ai si froid sans mon cœur, rends-le moi
Ne le mets pas dans une cage
Il va mourir comme l'amour
Laisse-moi courir les rues
Laisse-moi vivre au fil des jours

J'ai mis le bonheur à la porte
Et j'ai brisé tous ses anneaux
J'ai laissé les baisers
J'ai cassé les serments
Et j'enferme mon cœur avec moi
Demain, demain je serai seul
Dans le silence de ma vie
Me prendra le hasard
M'aimera qui voudra
Mais j'enferme mon cœur avec moi

Je serai libre dans ma cage
Je serai libre avec mon cœur
Et j'irai courir les rues
Les rues de rêve
Où vont mes amours

BORIS VIAN