Articles

Affichage des articles du février, 2018

Là où les putains n’existent pas - Ovidie (2017)

Image
Ce documentaire d’Ovidiede 55 minutes pourrait bien vous ficher une claque. Si vous avez besoin d’une bonne calotte, profitez-en, il est en replay sur Arte+7 jusqu’au 7 mai 2018 !
Avant de le regarder, j’ai croisé quelques timides commentaires en relayant d'autres et tendant à en invalider le propos (« Ovidie est contre l’état-providence, elle trouve que la société protège trop les femmes... ») mais j’en ai trouvés encore plus qui vantaient sa part d’humanité. Du coup je me demandais carrément à quoi il pouvait ressembler ce film. De prime abord, pour beaucoup de monde, prostitution = violence masculine et grande criminalité (rapport aux clients et aux proxénètes) sauf qu’il manque plusieurs choses dans cette équation. D’abord, il manque le mot « femme », ici Eva-Maree, qui s’est prostituée librement parce qu’elle l’avait décidé. Ensuite il faut ajouter le mot Suède (la patrie de Lisbeth et Stieg Larsson) pour avoir les bonnes cartes en main. En Suède, paraît-il, la prostitution n’…

(MOOC) Violences faites aux femmes / Le féminicide

Image
Le MOOC passe un peu rapidement sur un sujet pourtant capital : le féminicide. Mot qui fait peur, difficile à définir, soit-disant. On ne parle pas de féminicide dès qu’une femme meurt, on parle de féminicide quand il n’y a pas d’autre explication au meurtre que le fait que la victime était une femme. Et c'est là la difficulté : comment prouver qu'une femme a été tuée parce qu'elle était une femme, dans une société qui ne reconnaît pas la domination des femmes par les hommes, et dont la justice, les médias et le pouvoir sont toujours aux mains des hommes ?

Les médias jouent un rôle déterminants dans la perception que nous avons de ces meurtres. Il est très instructif de comparer le traitement médiatique des meurtres d’hommes par leur femme (« veuve noire », « empoisonneuse », « monstre ») et les meurtres de femmes par leur homme (« trop amoureux », « elle venait de le quitter », « drame familial »).


Les infos à retenir
- Le terme "féminicide" n'existe pas dans l…