Articles

Affichage des articles du décembre, 2017

There will be blood [2017]

Image
Ce post philogyne suit le fil de mes cycles menstruels. C’est-à-dire que chaque mois, quand j’ai mes règles, je l’actualise en ajoutant des images, des liens, des textes ou des vidéos, les plus belles, les plus drôles ou les plus éloquentes sur le sujet. Et tous les ans, je recommence. 

Si tu es d’humeur badine, tu peux t’amuser à calculer quand j’ovule.

There will be blood [2015] - [2016]

*25*12*17*
It first occurred to me last month, on the last day of my period, to paint Donald Trump's face using menstrual blood--in response to his comment in a Republican presidential candidate's debate that he knew Fox News moderator Megyn Kelly must be out to get him because he could see the "blood coming out of her eyes, coming out of her wherever."I figured someone must have done it already. It just made so much sense. Sarah Levy, socialistworker.org

Oshun

Image
Oshun est une orisha, une déesse issue du cultedesyorubas. Il s’agit d’un des peuples d’Afrique noire qui a le plus massivement subi la traite occidentale au cours des siècles passés. C’est pourquoi on retrouve cette figure féminine éclatante des deux côtés de l’Atlantique, au Nigéria, au Bénin, au Togo, au Brésil ou à Cuba.



Les orishas sont des êtres divins représentants des forces naturelles que les humains peuvent vénérer et invoquer pour accéder à leurs bienfaits. Ils ont chacun leur domaine, leurs pouvoirs, leurs attributs et leur symbolique.
Déesse de la beauté et de la fécondité, protectrice des pauvres, mère de tous les orphelins, Oshun engendra la vie et l’humanité. Elle règne sur le flot des rivières et des eaux douces. Parée d’or et de jaune, elle apporte abondance, prospérité, guérison, sensualité et amour. Cela dit, elle se livre parfois à la vanité et à la jalousie… Favorite d’Olodumare, le Dieu Suprême, elle fut, entre autre, épouse de Shango, le dieu du Tonnerre et de la…

Pochoirs de Noël !

Image
Aujourd’hui, c’est atelier pour les mains, petites et grandes, que ça démange de faire des trucs ! J’ai fabriqué des pochoirs pour décorer les carreaux de mes fenêtres, je les ai scannés et du coup je peux vous les partager.
Il suffit de les imprimer sur du papier fort, puis d’évider au cutter les zones colorées. Pensez à imprimer en niveaux de gris si vous ne voulez pas gâcher votre encre d’imprimante… Ensuite, pour un résultat diaphane, j’utilise du cirage liquide blanc (celui avec l’embout-éponge… ça se nettoie très bien soit dit en passant) je fixe le pochoir sur le carreau avec du scotch, je tapote du blanc partout partout (deux couches, ça sèche en deux secondes), je retire le pochoir et vous avez la magie de Noël à vos fenêtres.



Podcasts : Charlotte Bienaimé

Image
Qui veut du podcast ?
Si tu ne connais pas encore Charlotte Bienaimé et son travail sur les femmes et les féminismes, alors c’est le bon moment ! Et si, comme moi, tu as du mal à honorer tes rendez-vous avec ta radio, alors ces podcasts sont faits pour toi.
C’est Un podcast à soi, tous les premiers mercredis du mois sur Arte Radio.

Charlotte Bienaimé donne la voix aux femmes, mais elle dit que ce sont les femmes qui lui donne la sienne, en fait.

Totem

Image
Oh oui Volu, un jeu pour nos froides soirées d’hiver !!
Totem, c’est le jeu qui fait du bien… Je l'ai trouvé en librairie, sans prix (on me l'a facturé 4 euros !), coincé entre deux bouquins.  En fouinant sur le net, je me suis rendu compte qu'il avait été créé pour les salariés d'entreprise, mais en fait, tout le monde peut y jouer. Les enfants l'adorent. Le principe : attribuer un totem (un animal + une qualité sur le modèle de « Élan lent » ou « Petit Nuage » à la mode amérindienne).
On peut y jouer à partir de trois participant.e.s (mais pour le plaisir, on peut parfaitement y jouer seul.e ou à deux), une partie dure alors une vingtaine de minutes. Je vous mets la règle du jeu en intégralité à la suite, mais voici un descriptif rapide.