jeudi 21 mai 2015

La face cachée du pétrole - Eric Laurent et Patrick Barbéris (2010)



Et pour ceux qui préfèrent les images, le documentaire de Patrick Barbéris (sorti en 2010), adapté du livre d'Eric Laurent, La face cachée du pétrole (paru en 2007), en deux volets.

Un brin racoleur, mais il nous donne l'occasion de constater à quel point la question du pétrole a dominé les enjeux politiques et économiques mondiaux du dernier siècle, et combien sont retors les esprits de ceux qui s'en sont servi.

1/2 Le partage du monde

mardi 19 mai 2015

Les Racines du Mal (ou l'Or noir du Tchad)




J’étais tranquillement en train de me demander comment sauver le monde de l’emprise du capitalisme glouton, lorsque l’envie de prendre le mal par la racine me vint. Soyons pédagogues, je me dis.

C’est pas que ça ne t’intéresse pas… Tu veux bien chercher à savoir d’où vient le poulet que tu manges, à la rigueur t’informer sur la provenance du bois de ton papier toilette, mais quand même pas connaître l’origine de la goutte de pétrole qui a servi à concevoir le bouchon de ta bouteille de lait. Genre : faut pas pousser.

Pourtant, que vaut une logique qui ne s’applique pas plus loin que sa vision directe ? Ça sert à quoi d’en avoir une si ce n’est pas pour la pousser ?

Alors voilà, je veux te dire d’où vient la goutte de pétrole qui a servi à concevoir le bouchon de la bouteille de lait.

Je précise que ce jeu de pistes que je t'invite à suivre sont des informations toutes disponibles sur le net, que je n'ai pas eu à bouger de devant mon écran et qu'il ne m'a fallu que quelques heures pour les rassembler. Le plus long a été de mettre l'article en forme.

{EDIT : j'ai réalisé un petit film à partir de cet article ; tu peux le découvrir ici}

Avec près de 90 millions de barils produits chaque jour dans le monde, t’as le choix dans la goutte ! Histoire de canaliser mes recherches, je me suis rappelé mon axe d’attaque : le mal par la racine.
 
Quand on me dit « Mal » et « Racine », j’entends « Afrique » et « Pétrole » (et toi ?). On a tous ses marottes. Mine de rien, avec ces deux mots, tu t’occupes un moment.
Quand tu les croises sur ton moteur de recherche, tu obtiens :

« Régions pétrolifères en Afrique ». Wikipédia est mon amie.

Rhalala, toujours cet embarras du choix.

J’ai fait défiler la page que j’ai arrêtée au hasard et paf, j’ai lu « TCHAD ».
Je lis :

La production de pétrole au sud du Tchad a commencé en 2003 (alors que les réserves sont connues depuis les années 70), permise par un oléoduc reliant le bassin de Doba à Daoula (Cameroun), d'une capacité de 220 kbbl/j. Seuls les trois principaux gisements (totalisant 900 Mbbl) sont exploités pour le moment, d'autres seront ajoutés progressivement pour compenser leur déclin. Le pays possède au moins 2 Gb de réserves, mais le pétrole est d'assez basse qualité. Outre le bassin de Doba, de petites quantités de pétrole existent dans le bassin du Lac Tchad. Encana explore le nord du pays.

En comparant avec les productions des autres pays du continent, je constate que c’est un lieu d’extraction relativement modeste, pas le plus gros, pas le plus monstrueux, pas le plus convoité, donc mon candidat parfait. C’est parti pour le Tchad.

 
Tchad
Bassin pétrolifère de Doba.
Pipeline Doba - Kribi.

Soyons méthodique, commençons par le début : la prospection.

L’article de Wikipédia précise que si celle-ci a commencé dans les années 1970, l’ouverture des vannes (c’est l’expression consacrée) n’intervient qu’en 2003. Cela annonce quelques contrariétés, sans doute. Je creuse.


lundi 18 mai 2015

Anti-manuel du scénario - Les Cahiers du Cinéma n°710 avril 2015



Les Cahiers du Cinéma ont sorti en avril leur « Anti-manuel » du scénario. Je l’ai trouvé passionnant. Ça torpille sec les méthodes conventionnelles d’écriture, Truby en prend pour son grade et on se vautre allègrement dans le conceptualo-cérébral bien frenchy. Mots anglais interdits ! Bref, il faudra faire le tri et surtout, dégoter le numéro pour pouvoir le lire !  Je t’en fais ici un bref sommaire, afin d’apaiser ma violente soif de faire des listes.

J’aime les listes.

Et tous les scénaristes avec moi aiment les listes. C’est leur mode de perfusion créative. Par exemple, Truby fait des listes. Pixar fait des listes. Il y a aussi la liste des 36 situations dramatiques.

Les Cahiers du Cinéma se défendent justement d’en faire, des listes, des dogmes. Quand tu titres «  il n’y a pas de règles », t’es emmerdé pour faire une liste derrière. C’est trop formel pour un concept libre. Que nenni ! moi je dis qu’on a tous besoin d’une liste plus grande que soi. C'est pratique la liste, c'est pédagogique.

Voici donc la liste, fidèle, que les Cahiers du Cinéma n’ont pas voulu faire.


dimanche 10 mai 2015

Blason : couleurs

Vous avez les mots, vous avez les faits, vous avez les objets… Vous reste (avant la suite) à réviser vos couleurs… mais attention, peindre un blason n’a rien à voir avec une paisible et relaxante activité de coloriage ! On ne pose pas les couleurs au hasard, ni même tout à fait par plaisir…



samedi 9 mai 2015

Chandelier / Elastic Heart / Big Girls Cry - Sia

C'est pas du tout pour vous faire croire que je suis toujours là alors que non. La preuve : un vrai article demain ! Mais aujourd'hui, un peu de musique. 

Comme d’habitude, c’est déjà vieux, donc incroyablement actuel. Si j’avais pas raté ma vie, j’aurais su danser comme ça. Il s'agit de la jeune Maddie Ziegler, qui a l'air de bien prendre son pied.

Je précise, rapport à la première vidéo, que je n'ai aucun problème avec l’alcool (par contre j’ai un problème avec tous ceux qui en ont un) ; quant à la deuxième, je rêve d'avoir un cœur élastique, et j'espère pouvoir dire, tout bientôt, "tu ne m'as pas cassée". I'm still fighting for peace.

La dernière, c'est cadeau.

Je vous souhaite de chouettes sensations.

Sinon, moi ça va.


CHANDELIER
Sia