mercredi 11 février 2015

Cocagne - Zoufris Maracas

Zoufris Maracas : la décroissance pour les nul.le.s :)

Quand je suis planqué dans mes montagnes, Au soleil, au pays de cocagne, Que les jolies filles me passent sous le nez, Pourquoi donc veux-tu que j’aille bosser ? Quand je suis couché dans mes montagnes, Que les hanches dansent sous les pagnes, Toi tu voudrais que je sois matin, Je te remercie mais j’ai besoin de rien. Quand je vais manger dans mes montagnes, Tous les bons produits de ta campagne, Des fois je pense à toi dans ta BM En train de t’empriffrer d’OGM. Quand je vais me laver dans mes montagnes, Que je butine les seins de ta femme, Je vois pas pourquoi tu es vexé, En amour aussi faut partager. Quand je vais dormir dans mes montagnes, Dans mes rêves je vais en Espagne Sous une petite forêt d’oliviers, J’aperçois une source et un figuier. Des fois je me demande à quoi tu rêves, Je me dis qu’en songes tu dois faire grève, Que tu dois insulter ton patron, Qui te fait travailler comme un con. S’il te prend l’envie de nous rejoindre, Que sur ton corps nu tu souhaites peindre, N’attends pas que je t’ai invité, Tiens, voilà l’adresse, tu peux y aller. Quand tu seras planqué dans tes montagnes, Au soleil, au pays de cocagne, que les jolies filles te pinceront le nez, Tu ne retourneras plus jamais bosser. Mais comme on sait jamais à qui on s’adresse et à qui on a affaire… Si tu viens me faire chier dans mes montagnes, Que tes policiers menacent ma femme, Qu’ils lèvent la main sur mes enfants, je zigouillerai ton président.

Ah ! au pays de cocagne
Ah ! et dire que tu es au bagne
Moi au pays de cocagne
J’ai pas besoin de ton champagne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Volu, je t'aime bien mais j'aimerais ajouter quelque chose à tout ça...