mercredi 30 juillet 2014

Bricolage Domestique Viril : Introduction










ë
Bricolage domestique viril
Introduction




Avec le recul de l’expérience, je peux dire deux choses :




- hormis (peut-être) les travaux les plus pénibles que je ne leur envie pas, les femmes peuvent faire TOUT ce que font les hommes, rien, génétiquement, ne nous empêche d’installer nous-même notre cuisinière et changer ses injecteurs, rien. L’autonomie a une saveur inoubliable, vous savez. Après, il faut s’armer de patience car…

- attention, ce sont des hommes qui ont préparé le terrain : outils lourds, écrous serrés à mort, « modes d’emploi » improbables, tout est fait pour des bourrins.



C’est là que je me dis qu’il faut faire quelque chose. Ça ne va pas s’arranger si on laisse faire. Saisissez votre clé à molette, madame, d’une manière virile et déterminée. Puis répétez après moi :


La vis ? Je la dévisse !
Le clip ? Je le déclipe !
Le clou ? Je le décloue !
Je démonte tout et rien ne me résiste !


(Des mantras plus adaptés vous seront proposés lorsque le moment de tout remonter sera venu)


Vous devriez être chaude là. Lancez-vous, je vous sens une furieuse envie (besoin !) de réparer cette chasse d’eau qui fuite depuis des lustres, et puis la vidange de la voiture dans le même mouvement. Pourquoi toujours demander à Jules, sous le seul prétexte qu’il est là ? Je ne suis ni garagiste ni plombière-chauffagiste, ni vous non plus (ni lui non plus !), mais il y a des tas de choses que je peux faire, et que je vais bien être obligée de faire !

Je vous propose de partager ici nos expériences, sous formes de modes d’emploi, de listes de conseils ou de gros délires, peu importe, tout ce qu’on voudra pour faire rentrer dans nos mœurs le goût d’être libres, et puis faire bouger ces putains de lignes.

Vous savez changer un pneu, fendre du bois ? Ou juste changer les fusibles ? A celles que ça tente de partager leurs souvenirs/expériences/connaissances/découvertes (je m’adresse uniquement aux dames), voici la grille de difficulté (bien virile), qui permettra de classer les articles :


Légende

* facile mais sale
** dur et salissant
*** dur, salissant et chronophage
**** dur, sale, chronophage et dangereux (ou coûteux)


En général, on demande au boyfriend pour les 3 premiers niveaux de difficulté (parfois moyennant paiement en nature) ; quand on atteint le bricolage viril quatre étoiles, il faut payer  grassement un professionnel de la profession (pas genre une femme de ménage). Evidemment, quand je dis « dangereux », nous restons dans le domaine domestique et raisonnable, comme manipuler des outils coupants, de l’électricité ou du gaz. Donc « dangereux » quand même !

Ci-dessous, j’établirai la liste de tous les grands pas pour l’humanité que nous aurons fait. Je vous espère nombreuses à participer.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Volu, je t'aime bien mais j'aimerais ajouter quelque chose à tout ça...