jeudi 6 février 2014

On n'est pas des poupées - Delphine Beauvois et Claire Cantais


Comme promis, deux petits articles sur les albums que j’ai offert à Noël à la belle Chicorée.

Aujourd’hui, celui-ci :

     

On n’est pas des Poupées – Mon premier manifeste féministe
Par Delphine Beauvois et Claire Cantais, aux éditions La ville Brûle, 2013


Les illustrations présentent un mix dessin/collages, qui séduira ou pas… Personnellement, je les trouve sympathiques. Le parti pris est clairement celui de la tolérance et de la prise en compte de la diversité : il y a des petites filles rousses, des mamans blanches, des papas basanés et des petits garçons noirs.

Chaque double-page illustre une petite phrase, dont vous êtes sensé débattre avec votre marmot. Et j’ai pas dit marmotte, il serait tellement dommage de ne le réserver qu’aux filles… mais en l’occurrence, je n’ai que ça. Enfin, que ça… C’est déjà beaucoup hein.

Les phrases en questions sont prononcées par une petite fille, et balaient l’ensemble des stéréotypes qui nous pèsent sur les ovaires… Par exemple…


Je ne suis pas que jolie… n'en déplaise à certains ! 
Je serai peut-être maman… ou pas ! 
Mes amoureux, je leur donne la main et je leur fais des bisous… si je veux 
où je veux 
quand je veux.




Enfin, au fil des pages, on croise des portraits de femmes qui ont porté le combat féministe aussi loin qu’on s’en souvienne, de Beauvoir à Olympes de Gouges… L’ouvrage présente, tout à la fin, ces femmes et symboles sous forme de petits résumés.

D’ailleurs, connaissez-vous vraiment ce personnage en bleu de travail et au foulard rouge à pois blancs, qui vous tape un bras musclé comme ça ? C’est Rosie la Riveteuse !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Volu, je t'aime bien mais j'aimerais ajouter quelque chose à tout ça...