mardi 3 décembre 2013

Pornstars sans fard


Mélissa Murphy est maquilleuse. Elle décore aussi bien les futures mariées que les pornstars. Elle a gagné des tas de prix pour ça, c’est une spécialiste de la retouche épaisse.

En mars dernier, elle a balancé sur le net une série de clichés « avant / après » ses interventions sur des actrices de pornographie. C’est tout à fait sidérant. Ça fait se poser tout un tas de questions…

Je vous laisse consulter le site du Huffington Post pour découvrir l’ensemble des clichés (une bordée en marsune autre en juin de cette année). Je ne mets ici que les plus softs.


Akira Raine


Alana Croft

Bailey Blue

Anissa Kate

Ava Adams

Brenda Moreno

Cassandra Nix

Dani Daniels

Draven Star

Elle Alexandra

Kristina Rose

Karmin Karma

Veruca James

Tori Black

Krista Kaos


Pour moi, elles seraient toutes plus belles sans cette mascarade. D'autant que ça doit bien niquer la peau, tout ça... Parce qu'en fait, sous le fard qui les transforme en "beautés plastiques", ce sont des vraies femmes !

Mais certaines sont tellement abîmées, sous le maquillage, que c’en est… stupéfiant. Elles mangent / boivent / fument quoi ? C’est pas un peu moisi comme milieu ? C’est pas un peu croûteux, bidon, pathétique, toute cette affaire ? Et aux dépens des femmes (je ne sais pas pourquoi, on dit "filles" pour parler d'elles ?), de surcroît ? Le Huff se garde bien de commenter là-dessus, probablement pour ne pas prêter le flanc aux commentaires dégradants que l’on trouve sous les articles qui reprennent les photos de Mélissa Murphy. Il suffit de voir ceux que s’offrent les rédacteurs du site Bâtards Sensibles, des affreux qui se sont bien nommés :

« Vous savez comme moi que les femmes qui feront avec vous un bout de chemin se choisissent au réveil à la lueur du matin. Je ne vais donc pas vous faire de leçons de morale sur le « miroir trompeur de la beauté », sur les dangers de la Meth, sur les risques d’emmener chez soi des filles embrassées dans le noir ou sur le fait qu’avec un peu d’effort on peut ressembler à ce que l’on veut. Cette galerie parle d’elle-même. 
Du « Not fapable » engagé comme dirait nos copains du Tag Parfait. »

On dirait qu’ils découvrent que les filles ne naissent ni ne s’éveillent chaque matin avec une allure de pin up carénée pour les faire bander. Qu'elles ne sont pas vraiment comme elles sont quand ils vont se piner dessus le soir sur YouPorn. Cela dit, l’état de leur peau est en effet préoccupant, le récurage quotidien ne peut l’expliquer à lui seul. Ce contraste avant/après suscite un mépris que je trouve très déplacé, parce qu'on peut penser que cette "offre" correspond à une "demande", s'en étonner relève de la plus grande des malhonnêtetés. Sans oublier les remarques à se taper sur les cuisses concernant les pseudos des actrices : effectivement se faire appeler « Veruca », c’est pas facile. Les commentaires sous l’article des Bâtards sont du même acabit.

« Mais qu’est ce qu’elles sont laides sans maquillage à part 2 ou 3…franchement c’est de la magie qu’elles font les maquilleuses. J’aimerais bien voir si elles sont aussi sexy que dans les films …ca aussi ca doit être arrangé pfff. 
Vive les autres femmes qui se respectent et qui finalement sont les plus belles » 

« Que ce soit avant ou après les photos ont été retouchées; celles d’avant enlaidies (ou alors elles sont toutes junkies depuis plusieurs années couplée à une alimentation exclusive à base de charcuterie…) / celles d’après embellies. 
Je vois pas de quelles félicitations elles sont dignes… Y’a une raison pour laquelle la maquilleuse a laché ces photos. Ce serait étonnant qu’elle ait été félicitée par les dits bouts de viande (pardon les actrices) ou par la maison de production qui les emploie… »


etc…

Alors bien sûr, la miss Murphy se fait sa pub, bien sûr, elles ne se cament pas toutes, mais c’est juste celles-là qu’elle a choisi de balancer, peut-être… Si ça se peut, c’est aussi bien retouché avant qu’après… Bref, entre ceux qui avancent que de toutes façons se sont toutes des putes qui ne se respectent pas (parce qu’elles sont des actrices pornos ? Parce qu’elles se maquillent ?? Parce qu’elles sont moches ???) et ceux qui viendront expliquer que ce n’est pas forcément représentatif de l’état général des femmes dans le milieu... ceux qui comme moi sont consternés de voir en quoi il faut déguiser les femmes pour vendre du porno, et ceux qui prétendront que les "filles" pourraient refuser de se prêter à ce jeux... qui ne sont certainement pas ceux qui connaissent les lois de merchandising... on restera avec un profond sentiment de malaise…


Un malaise suffisamment indéterminé pour pouvoir continuer à regarder du porno bien crado-macho tranquille...


... affaire à suivre !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Volu, je t'aime bien mais j'aimerais ajouter quelque chose à tout ça...