samedi 20 octobre 2012

Soin des mains


N’étant pas née dans un pot de Nivea, j’ai une approche de la cosmétique qui me fait parfois traitée de rebouteuse. Mais fichtre, on s’en foutre.

Je me contenterais du résultat : je suis douoUOuce…

Je vous garantis les meilleures performances, pour un minimum de temps… et un certain budget. À vous de voir. J’aime pas compter. Mais il faut s’équiper de quelques bouquins (ou de ce blog, eh ! gratis !), démarcher quelques magasins bios et assurer le mélange des matières premières, qui ne se fera pas tout seul. Après, ça roule pour les six mois à venir, délai au-delà duquel votre production sentira le rance.

J’ai une panoplie assez courte, mais qui demande un peu de techniques et de connaissances, qu’on acquiert vite, je vous rassure. J’aime pas y passer un temps monstre, mais il y a deux-trois trucs que j’aime bien. Comme entretenir mes mains.

C’est beau des belles mains, non ?

Sauf que, quand on a une vie de paysanne périurbaine, on fait plein de trucs qui les abîment.

vendredi 19 octobre 2012

Lamentations d'un poil de cul de femme - Jules Vernes


Lamentations d’un poil de cul de femme

(Jules Vernes)


Il est dur lorsque sur la terre
Dans le bonheur on a vécu
De mourir triste et solitaire
Sur les ruines d’un vieux cul.

mercredi 17 octobre 2012

Soin de la peau


Encore des trucs de fiiiiiiilles ?

Des trucs de oufs que même ma grand-mère n’osait pas faire ?




Allez, on passe aux soins de votre interface : la peau.

dimanche 7 octobre 2012

Cycles


Un thème qui m’est cher.

Le cycle est le principe même de la vie, du temps, de tout. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. C’est la seule chose qui puisse me consoler de mourir : je nourrirai des asticots, quoi qu’il advienne, et je deviendrai un caca d’asticot, un bout d’humus, un grumeau de terre, riche en sels minéraux pour activer les cycles de vie d’une plante poussée par là, elle me suera sous forme d’eau ou de CO2, je visiterai encore la terre ou enfin le ciel, et puis, si je continue bien sans me fatiguer cette fois, je deviendrai un bout d’étoile, c’est sûr.

En attendant, je cycle, encore et toujours. Synonymes, à utiliser sans modération au fil de ce post pour remplacer ce verbe qui n’existe pas : tourner, virer, faire des ronds, virevolter, danser, valser, pivoter, braquer, aller et venir, contourner, pirouetter, faire des tours sur soi-même, prendre la tangente, tourbillonner, évoluer, changer, circuler circulairement, repartir de zéro (je vous laisse allonger la liste).

Je vais passer sous silence mes errements matériels, je préfère parler d’hormones. J’ignore, et pourtant il serait bon de savoir, ce qu’il en est des hommes, mais les filles, attention, ça cycle tout le temps. Ça n’arrête pas de continuer de faire ce qu’elles ont à faire, point barre. Et quand il n’y en a plus, il y en a encore, c’est le principe. Je m’étale là, ça va encore faire des lignes et des lignes à vous arracher les yeux, hop, une photo.




samedi 6 octobre 2012

Anatomie féminine


Hop, petites révisions avant de passer aux choses sérieuses.  Vous connaissez mon amour de la connaissance, ma curiosité sans borne pour le vivant. Un post qui joint tout cela, pour ceux qui ont oublié ou qui n'ont jamais su. J'aime bien ces vieux dessins...


Organes génitaux internes de la femme (1)

J’ose espérer que ça n’apprend rien à personne.